Cet homme souhaite coller les petites lèvres des femmes pendant leurs règles

Daniel Dopps, chiropracteur américain, envisage de commercialiser un produit destiné à coller les petites lèvres de la vulve des femmes. Le but ? Empêcher l’écoulement du sang pendant leurs menstruations.

Les tampons, serviettes hygiéniques et autres cup ne vous conviennent pas ? Collez-vous les lèvres, ce sera plus élégant. Daniel Dopps, chiropracteur issu du Kansas, a imaginé un produit collant destiné à sceller temporairement la vulve des femmes, afin d’éviter au sang de couler.

Ce produit, nommé « Mensez », « n’est pas une glu », souligne le chiropracteur sur son site. Il est à base « d’acides aminées et d’huiles naturelles ». Le rendu final prend la forme d’un rouge à lèvres. Le Mensez, « aussi étrange qu’il puisse paraître », « est une solution très élégante pour les femmes et est appuyé par la science, l’anatomie et la chimie », renseigne Daniel Dopps.

Les petites lèvres sont « naturellement attirées l’une vers l’autre et se collent un petit peu. Utiliser Mensez ne fait que renforcer cette attraction et crée un joint temporaire assez fort pour retenir les flux menstruels », souligne-t-il sur son site. Pour enlever le produit, il suffit d’uriner ou d’appliquer du savon. « Sain et sauf, meilleur pour l’environnement », « confortable » et « idéal pour les femmes avec un mode de vie actif », vante l’américain.

Risques d’inflammations

« Simple » et sans danger, l’invention du chiropracteur ? Pas si sûr. « Réappliquer une espèce de colle, même magique, encore et encore, pourrait causer des abrasions des petites lèvres. Devinez ce que cela provoque également ? De vraies adhérences ce qui nécessiterait alors une séparation chirurgicale », prévient Dr. Jen Gunter, gynécologue-obstétricienne canadienne, sur son blog.

Stocker du sang dans le vagin pourrait provoquer des chocs toxiques, phénomènes graves qui peuvent apparaître avec l’utilisation de tampons. « Le fluide menstruel est bloqué, il va rester au chaud. C’est donc un milieu de culture formidable et s’il y a cette fameuse bactérie (le staphylocoque doré), elle va se mettre à produire une toxine (TSST-1) qui va passer dans le sang », rapportent des médecins cités par Slate.

Les menstruations font « perdre la tête »

Rapidement repérée sur les réseaux sociaux, l’information a suscité de nombreuses réactions. « L’art et la manière de rendre les menstruations plus taboues qu’elles ne le sont déjà, ignoble » ; « Consternant« . 

A ses détracteurs, le chiropracteur répond dans un tweet qu’il s’agit d’un « malentendu ». Il précise dans une publication sur Facebook, depuis supprimée et repérée par Slate. « Vous en tant que femmes auriez dû trouver une meilleure solution que les couches et les bouchons, mais vous ne l’avez pas fait. Parce que les femmes sont concentrées et distraites par leur règles 25% du temps, cela les rend tout simplement moins productives. Les femmes ont tendance à être beaucoup plus créatives que les hommes, mais leurs règles étouffent leur esprit créatif et leur font perdre la tête. » 

« Mon rêve est de voir les femmes libres des distractions et problèmes psychologiques engendrés par les menstruations », assure Daniel Dopps.

« Mensez » n’en est qu’au stade du développement et n’est pas encore commercialisé. Intéressés ? Le chiropracteur recrute.

Publicités

Une réflexion sur “Cet homme souhaite coller les petites lèvres des femmes pendant leurs règles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s