Roosh V, l’homme qui voit les femmes comme des bennes à sperme

Roosh V, blogueur américain qui s’identifie comme néo-masculiniste, a organisé 165 rassemblements dans 43 pays. Face à la mobilisation sur Internet des citoyens et politiques, ses rencontres ont été annulées.

Le blogueur Roosh V, alias Daryush Valizadeh. (Crédit photo : Youtube/@RooshV)
Le blogueur Roosh V, alias Daryush Valizadeh. (Crédit photo : Youtube/@RooshV)

Tout a débuté en février 2015. Le blogueur américain Roosh V, de son vrai nom Daryush Valizadeh, publie un billet intitulé « Comment arrêter le viol » dans lequel il émet l’idée de légaliser ce dernier. « Si le viol devient légal, une fille n’entrera plus jamais dans une chambre avec un homme qu’elle ne connaît pas à moins d’être absolument sûre qu’elle est prête à coucher avec lui. […] Je propose de rendre le viol non-punissable par la loi s’il est effectué hors de la sphère publique. » En d’autres termes, abuser sexuellement d’une femme dans la sphère privée serait toléré.

Un an après, le créateur du blog Return of Kings, déclenche une nouvelle polémique. Il souhaitait organiser 165 rencontres, nommées « tribal meetings », dans 43 pays. Les rassemblements, prévus le 6 février, étaient réservés aux hommes hétérosexuels. Femmes, transsexuels et homosexuels seraient bannis. Sur son site, Roosh V précisait la marche à suivre si les invités tombaient sur des féministes : les filmer pour qu’ils puissent s’en moquer, les semer, et surtout, ne pas craindre les « femmes activistes aux cheveux verts et les hommes féministes ».

Mobilisation des citoyens

Trois jours avant les réunions, une pétition est lancée sur Changes.org par Delphine Girard, militante féministe. Son but : « que cet événement misogyne n’ait pas lieu et qu’il ne soit autorisé nulle part ». En 18 heures, la pétition rassemble plus de 16 000 signatures et alerte le gouvernement. Le lendemain 4 février, Pascale Boistard, secrétaire d’Etat en charge du Droit des femmes, signale l’interdiction de ces manifestations en France, qui étaient prévues à Nantes et Paris.

Le 3 février, le cabinet d’Yvan Mayeur, bourgmestre de Bruxelles, indique que « la manifestation n’est pas autorisée ». Outre-mer, une pétition recueille 80 000 signatures pour stopper les rassemblements en Grande-Bretagne, précise un article des Inrocks. Jim Watson, maire d’Ottawa au Canada, prend position, le 2 février, dans un tweet adressé directement à Roosh V.

Finalement, le blogueur annule officiellement les événements le 3 février. « Je ne peux plus garantir la sécurité ou la vie privée des hommes qui veulent venir », écrit-il sur son site.

« L’homme le plus détesté dans le monde »

Alors qu’on pense l’événement clôt, le groupe de hackers Anonymous balance publiquement l’adresse du blogueur le 5 février. L’information est rapidement confirmée par le Dailymail, qui révèle dans un article que l’adresse est celle de sa mère et que Roosh V y habite au sous-sol. Le journal Métro ajoute qu’il a contacté la police en raison des menaces de mort reçues suite à cette révélation. Daryush Valizadeh a tweeté le même jour que « peu importe ce que j’ai fait dans ma vie, ma famille ne méritait pas d’être mise en danger pour ça ». Le tweet a depuis été supprimé.

Face à l’ampleur des événements, le blogueur a organisé, le 6 février, une conférence de presse secrète à Washington dans laquelle il dénonce les mensonges et la manipulation des médias. « Vous avez annoncé qu’il s’agissait d’une rencontre de violeurs dont le but était d’apprendre comment violer. Certains ont nommé ça rassemblement pour le viol. Qu’est-ce que c’est que ça ! […] J’avais organisé ces meetings dans le monde entier pour que des hommes apprécient un happy hour social, juste se réunir et parler en privé de tout et n’importe quoi : travail, politique, filles ».

Roosh V s’est déclaré « l’homme le plus détesté dans le monde », précisant au passage qu’il habite en Europe et non chez sa mère.

Le néo-masculinisme ou la supériorité masculine

Lors de sa conférence de presse, Daryush Valizadeh a indiqué qu’il ne souhaitait pas légaliser le viol. « Il y un an, j’ai écrit un article ‘Comment arrêter le viol’. Il était évident, même pour un enfant de dix ans, que je ne prétends pas vouloir le légaliser ou porter préjudice aux femmes. Pourtant, à partir de dimanche, vous [les médias] avez menti, proclamant que je suis pro-viol ».

Si personne ne peut affirmer avec certitude si oui ou non Roosh V veut légaliser le viol, une chose est sûre : le blogueur, qui se dit néo-masculiniste, pense les hommes supérieurs aux femmes et voit ces dernières comme des personnes bonnes à rien faire à part le satisfaire.

Il décrit son blog, Return of Kings (ROK), comme un site pour les « hommes masculins et hétérosexuels ». « ROK a pour but de conduire le retour de l’homme masculin dans un monde où la masculinité est de plus en plus punie et humiliée en faveur de la création d’une société androgyne et politiquement correcte qui permet aux femmes d’affirmer leur supériorité et contrôler les hommes. »

Le néo-masculinisme, auquel il s’identifie, prône la « différence génétique physique et mentale » entre hommes et femmes. Cette philosophie considère que « la valeur d’une femme dépend significativement de sa fertilité et sa beauté. La valeur d’un homme dépend significativement de ses ressources, son intellect et sa force de caractère ».

Illustration d'une pétition lancée il y a 7 mois pour interdire Roosh V au Canada. (Crédit photo : Changes.org)
Illustration d’une pétition lancée il y a 7 mois pour interdire Roosh V au Canada. (Crédit photo : Changes.org)

Les femmes considérées comme « bennes à sperme »

Le pick-up artiste, littéralement artiste de la drague, prodigue sur son blog des conseils pour séduire les femmes. Il en profite pour étaler sa vision du sexe opposé. Par exemple, dans l’article intitulé « Comment les hommes sont conditionnés pour agir comme des femmes », Roosh V explique qu’un homme doit éviter de passer trop de temps avec une femme. Sinon, il risque de devenir plus féminin et perdre sa masculinité. « Personnellement, je ne vois pas le besoin pour les hommes de travailler avec les femmes, d’aller à l’école avec elles, ou même de maintenir une relation platonique avec elles, particulièrement si une femme ne me permet pas de coucher avec ses amies ».

Dans le billet « Pourquoi les femmes ne devraient pas travailler », le blogueur les réduit à une quantité de clichés. « La compétence moins communicative qu’ont les hommes pour ‘lire les attitudes corporelles’ et être une ‘people person’ serait compensée par des gains de productivité massifs causés par l’absence de commérages au bureau, de formations contre le harcèlement sexuel, de congés de maladie liés au cycle menstruel, aux grossesses, et de distractions liées aux liaisons entre collègues. […] Les médias exclusivement féminins fourniraient des histoires et des informations entièrement basées sur des sentiments et émotions au lieu des faits. »

Le blog ROK regorge d’articles du même acabit. Notamment « 7 choses que j’exige de la future mère de mon enfant » : avoir entre 18 et 25 ans, avoir eu moins de trois partenaires sexuels ou être vierge (« Je ne veux pas me marier avec une femme qui a volontairement accepté d’être utilisée comme benne à sperme par d’autres hommes, ou qui embrasserait mon enfant avec les mêmes lèvres qui étaient autour de tant de queues »), être féminine ou encore accepter d’être une femme au foyer.

Roosh V se félicite du coup médiatique engendré suite aux événements qui ont eu lieu ces derniers jours. Dans un billet publié sur son blog, il écrit : « Avec toute l’attention portée sur Return of Kings, notre lectorat a augmenté. Nos valeurs ont été largement étendues. Tandis qu’il est vrai que certains ne liront plus jamais ce blog ou n’aimeront pas ce qu’ils voient, beaucoup d’autres resteront et rejoindront le club. Jamais auparavant Return of Kings n’a été sur toutes les lèvres. »

Lauriane Sandrini

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s