Recueil des pires lois misogynes #4

Le site Topito a réalisé le 8 mars le top 10 des lois misogynes les plus déroutantes dans le monde. Femin’Act a décidé d’éclaircir chacune d’entre elles. Numéro quatre : en Inde, un viol conjugal n’est pas considéré comme viol.

Des Indiennes manifestant contre l'augmentation des violences sexuelles à New Delhi, le 5 mai 2012. (Crédit photo : AFP PHOTO/SAJJAD HUSSAIN)
Des Indiennes manifestant contre l’augmentation des violences sexuelles à New Delhi, le 5 mai 2012. (Crédit photo : AFP PHOTO/SAJJAD HUSSAIN)

L’Inde est un pays misogyne. Il n’est pas inutile de le rappeler. Amnesty International rapporte qu’une loi a été adoptée par le Parlement Indien en 2013. Cette loi a pour but de lutter contre la violence sexuelle. Sur le papier, c’est une avancée qui doit être saluée. Dans la pratique, elle comporte de nombreuses limites. Une d’entre elles concerne le viol conjugal. En effet, il reste impuni si la femme est âgée de plus de 15 ans. Un homme marié est donc dans son droit lorsqu’il abuse sexuellement de sa femme, encore mineure. Néanmoins, si les époux vivent séparément, le viol peut être puni. La peine est cependant inférieure à celle d’un viol hors mariage. « En ne reconnaissant pas le viol entre époux comme un viol, la loi reconnait que les femmes ne bénéficient pas de la même autonomie sexuelle lorsqu’elles sont mariées », analyse Mrinal Satish, professeur de droit à la National Law University, de Delhi, dans un article du Monde. La femme Indienne voit donc ses droits bafoués. Malgré les avancées superficielles, l’égalité hommes/femmes est loin d’être respectée.

Pour consulter notre infographie concernant la condition des femmes en Inde, cliquez sur l’image : 

Image vers infographie

 

Lauriane Sandrini

 

Publicités

2 réflexions sur “Recueil des pires lois misogynes #4

  1. Paul-Arnaud Boudou

    Je trouve ahurissant que les violences faites aux femmes soient totalement banalisées et admises au sein d’un pays comme l’Inde. Le Droit des femmes doit encore progresser dans ces pays où les statistiques de viols sont aussi élevées !
    Merci pour ce très bon blog qui remet les choses à leur place

    Aimé par 1 personne

    1. On pourrait penser, parce qu’on n’en parle que très peu, que les conditions des femmes dans ces pays orientaux ne sont pas si dégradées. Pourtant, elles sont abusées sexuellement et physiquement. Je pense que le moins qu’on puisse faire c’est d’en parler.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s